Construction

Maison individuelle ou maison mitoyenne : laquelle choisir ?

Maison individuelle ou maison mitoyenne : laquelle choisir ?

De nos jours, il peut parfois être complexe de choisir dans quel type de maison habiter. La plupart du temps, certaines personnes envisagent d'occuper une maison mitoyenne, tandis que d'autres préfèrent les maisons individuelles. Quels sont les avantages et inconvénients respectifs de ces deux catégories d'habitation ? Laquelle d'entre elles correspond le mieux à votre profil ? Voici quelques éléments de réponse.

Maison mitoyenne : avantages et les inconvénients

Par définition, une maison mitoyenne est un logement qui partage au moins un mur en commun avec une autre habitation. Cependant, sont également considérées comme mitoyennes les maisons qui partagent autant le même plan que l'architecture globale.

Les avantages d'une maison mitoyenne

Opter pour une maison mitoyenne est un choix qui présente de nombreux avantages intéressants. Que ce soit sur le plan de la sécurité, de l'énergie ou encore des finances, cette catégorie d'habitation se démarque assez bien. En effet, à surface et quartier identique, une maison mitoyenne revient largement moins chère à l'achat par rapport aux logements classiques. Grâce à la mitoyenneté, vous pouvez diviser le prix d'un terrain en deux. Par ailleurs, le propriétaire bénéficie d'un allègement considérable des taxes locales. Il s'agit principalement des coûts appliqués lors des raccordements aux réseaux de gaz, d'électricité, d'eau et de téléphone. Ici, les taxes reviennent moins chères car elles sont réparties avec l'autre ménage mitoyen.

Cela étant, acquérir ce type de maison constitue également un avantage énergétique considérable. En fait, la mitoyenneté vous permet d'économiser jusqu'à 35 % en énergie de chauffage chaque année vu que le mur commun est chauffé par l'autre maison. D'un autre côté, les frais d'entretien de la clôture, du terrain ou de la haie en commun sont partagés avec le logement voisin. En ce qui concerne la sécurité, notez que le risque de cambriolage augmente avec la surface du logement. Étant donné que les maisons mitoyennes occupent des superficies au sol relativement faibles, il est donc évident qu'elles sont peu vulnérables au vandalisme.

Les inconvénients d'une maison mitoyenne

Bien que la maison mitoyenne présente de multiples avantages, elle n'en demeure pas moins dépourvue d'inconvénients. Tout d'abord, remarquez qu'un rapprochement métrique important entre voisins accentue les possibilités de nuisances sonores. Une architecture basée sur des murs de faible épaisseur est susceptible de laisser passer des tapages indésirables. En plus de cela, les maisons mitoyennes proposent souvent des espaces d'habitation peu lumineux.

Maison individuelle : Définition et points forts

Une maison individuelle est une habitation qui n'est reliée à aucune autre structure. Sa disposition est détachée et seule sur un terrain. Pour être plus précis, conformément aux lois L.231-1 et L. 232-1, est considéré aussi comme maison individuelle un immeuble à usage d'habitation ou un immeuble à usage professionnel et d'habitation. Cependant, l'immeuble en question ne doit pas comporter plus de deux logements destinés au même propriétaire.

Les points forts d'une maison individuelle

La maison individuelle, au regard de ses atouts, présente de multiples avantages remarquables. De manière globale, ces différents points forts se résument à la liberté d'aménagement, au plan extérieur, à la valeur immobilière ainsi qu'aux frais divers.

Dans le contexte de l'aménagement, une maison individuelle offre des options de modulation quasi infinies. Elle peut être personnalisée avec des extensions ou autres ajouts sans toutefois que le propriétaire ne soit obligé de consulter l'avis des locataires environnants.

Sur le plan extérieur, une maison individuelle dispose d'un espace de vie privé et isolé des propriétés voisines. Il est possible d'y balader des animaux de compagnie ou encore de pratiquer des activités plein air ludiques (piscine, détente au soleil, aire de jeux, etc.). Comme supplément, vous devez savoir qu'un extérieur de superficie importante réduit les nuisances sonores de façon considérable.

Ceci dit, observez que les maisons individuelles sont pratiquement épargnées des frais mensuels de stationnement et d'entretien. Un point compréhensible vu que le propriétaire d'une maison individuelle est entièrement responsable de son entretien et sa maintenance. Toutefois, si l'habitation fait partie d'une association de copropriété, des frais annuels d'entretien ou de copropriété peuvent s'appliquer. Bien entendu, vous avez toujours le dernier mot au moment d'engager ou non quelqu'un pour assurer les travaux nécessaires.

En raison des avantages précédents, les maisons individuelles se démarquent avec des valeurs immobilières notoires. À la revente, leurs prix sont plus élevés que les maisons mitoyennes. Cependant, notez que ces valeurs sont fonction de l'état et des commodités. Ainsi, une maison individuelle propre et judicieusement rénovée verra sa valeur doubler sur le marché immobilier en quelques instants.

Le choix entre la maison mitoyenne et la maison individuelle

Au cas où vous souhaitez acquérir une maison qui vous fera économiser autant à l'achat que sur vos factures d'énergie de chauffage, la maison mitoyenne est la meilleure option. Néanmoins, vous devrez vous habituer aux voisins ainsi qu'à leurs avis sur chacun de vos projets d'aménagements mitoyens.

En revanche, si vous préférez avoir votre espace isolé où vous pourrez moduler les installations, rénover et aménager en totale liberté, la maison individuelle est la solution idéale. D'autre part, vous pouvez la revendre à un prix significatif. Cependant, notez qu'une maison individuelle est plus exposée au cambriolage par rapport à une maison mitoyenne.

Post Comment