Rénovation

Travaux de rénovation : quelles sont les aides de l’Anah ?

Travaux de rénovation : quelles sont les aides de l’Anah ?

L'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat ou ANAH a été mise sur pied depuis plus de 50 ans. Structure sous-tutelle de l'État, son but premier est d'aider à une amélioration de tout logement locatif privé. Elle accorde des aides aux bailleurs et aux propriétaires ne disposant que de revenus modestes. Ces financements apportés pour les travaux de rénovation sont souvent nombreux et surtout, soumis au respect de quelques conditions.

Les aides pour les travaux de rénovation énergétique

Habiter Mieux Sérénité et Ma Prime Rénov sont les deux catégories d'aides apportées par l'ANAH dans ce cadre.

Habiter Mieux Sérénité

L'aide Habiter Mieux Sérénité permet aux propriétaires de réaliser au moins 25 % de performance énergétique pour leur logement. La limite de cette aide est de 10 000 euros. Elle couvre 50 %, soit la moitié du total hors taxe engagé pour les travaux et ce pour les ménages très modestes.

D'ailleurs, vous pouvez combiner l'aide Habiter Mieux Sérénité avec l'aide Habiter Mieux. Cette dernière équivaut à 10 % du total des travaux réalisés. La subvention n'excède pas la somme de 2000 euros. Si par contre, vous constituez un ménage avec des revenus modestes, seulement 35 % vous seront considérés. Quant au plafond, il est fixé à 7 000 euros. Comme pour le type de ménage précédent, il est possible de faire une cumulation avec la prime Habiter Mieux de l'ANAH. Elle est d'au plus 1 600 euros.

Par ailleurs, le logement concerné doit avoir été construit depuis au moins 15 ans. Il devra également s'agir de votre résidence principale avec un engagement d'y habiter dès l'achèvement des travaux de rénovation et ce pendant au moins 6 ans. Cet engagement est matérialisé par un formulaire papier à remplir et à envoyer par courrier.

Ma Prime Rénov

Ma Prime Rénov est une prime de l'ANAH calculée sur la base du gain écologique des travaux et de vos revenus. Elle participe à l'amélioration de votre maison et la protège de la canicule, de l'humidité et du froid. Elle vous permet de faire des économies sur les factures de chauffage une fois les changements effectués. Enfin, vous devenez l'un des acteurs actifs de la lutte contre le réchauffement climatique.

Le RFR ou revenu fiscal de référence est l'impôt qui est pris en compte pour le calcul de cette prime. Vous en êtes bénéficiaire que si vous occupez le logement à titre de propriétaire. Ma Prime Rénov peut être cumulée avec :

  • les aides des collectivités locales
  • les aides d'Action logement
  • et les certificats d'économies d'énergie (CEE).

Les plafonds de ressources de cette aide dépendent de votre lieu de résidence. Ils sont aussi classés en 4 couleurs ou groupes selon le niveau de revenu des foyers. Toutefois, ils peuvent parfois atteindre un montant de 70 000 euros pour le cas général et 100 000 euros pour les résidents en Île-de-France.

Les aides pour les travaux d'amélioration du logement

Les travaux d'amélioration du logement sont ceux qui sont en rapport avec les réseaux d'eau, de gaz ou d'électricité. Il s'agit de l'aide Habiter Serein et de l'aide Habiter Facile.

L'aide Habiter Serein

Habiter Serein concerne les travaux de réhabilitation des logements en mauvais état. Les travaux pris en compte sont entre autres :

  • le changement de toiture
  • l'installation d'une autre salle de bains
  • et le renforcement des fondations.

Plafonnée à 25 000 euros, cette aide couvre la moitié du montant total des réalisations. Vous pourrez la cumuler avec une TVA à taux réduit ou avec la prime Habiter Mieux. Rapprochez-vous aussi des services compétents pour y rajouter les aides locales et les aides d'Action logement. Par ailleurs, l'ANAH vous oblige à vous faire accompagner par un opérateur.

L'aide Habiter Facile

Contrairement à l'aide Habiter Serein, l'aide Habiter ne peut pas être combinée avec l'aide Habiter Mieux. Cependant, les aides d'Action logement, la TVA à taux réduit et les aides locales ne sont pas écartées. Cette prime vous est accordée à condition d'être le propriétaire occupant des lieux.

Lorsque vous êtes classé dans la catégorie des personnes à revenus très modestes, la moitié du montant total de l'ouvrage vous est attribuée. Quant au plafond, il est maintenu à 10 000 euros. Lorsque vous faites partie des contribuables à revenus modestes, ce pourcentage est de 35 % et le plafond quant à lui est fixé à 7 000 euros.

Précisons aussi que l'aide Habiter Facile adapte votre demeure à une perte d'autonomie en rendant accessible chaque pièce du logement. Autrement dit, elle vise toute personne en situation de handicap et toute personne âgée. Elle subventionne ainsi par exemple l'installation d'un monte escalier.

Vous en aurez aussi certainement besoin pour élargir des portes afin de faciliter le passage d'un fauteuil roulant. C'est aussi le cas pour l'installation d'une douche à l'italienne. Les demandes d'aides à l'endroit de l'ANAH ont directement lieu sur le site de la structure. Quant aux versements, ils ont toujours lieu à la fin des travaux.

Post Comment