Rénovation

Comment se fait l’isolation d’une maison en bois ?

Comment se fait l’isolation d’une maison en bois ?

Dans le cadre de la réduction du froid et de la chaleur, l'isolation thermique se révèle comme une meilleure alternative. Elle est non seulement écologique, mais également bénéfique en termes de consommation d'énergie électrique. En effet, il n'y a pas que les maisons en briques qui peuvent être isolées. C’est aussi le cas des maisons en bois. Comment alors procéder ? 

Choisir les meilleurs matériaux d'isolation

Faire l'isolation thermique d'une maison en bois, c'est opter pour un confort thermique optimal, que ce soit en hiver ou en été. C'est également choisir de réduire au strict minimum la consommation d'énergie dans la climatisation. Pour cela, la première démarche est de faire le choix des matériaux de qualité pour l'isolation. Trois facteurs sont à prendre en compte pour la réussite des travaux.

La conductivité thermique des isolants

La conductivité thermique sert à vérifier la résistance d'un isolant. C'est un facteur grâce auquel vous pendrez connaissance de la résistance thermique de chaque épaisseur d'isolant. En effet, plus la conductivité thermique est faible, plus la capacité de l'isolant est élevée.

La valeur U

La valeur U se traduit par la formule W/m².K. Plus cette valeur est petite, plus le matériau est performant. En effet, la valeur U exprime la quantité de chaleur susceptible de traverser une surface de 1 m² en une seconde.

La certification

Pour ne pas vous tromper, la certification vous aide dans le choix de bons matériaux. Ces derniers portant par exemple le Marquage CE et le Marquage NF sont de bons matériaux qui respectent les règles classiques d'isolation. S'il est ainsi entendu que tous les matériaux d'isolation sont apprêtés, il ne reste qu'à passer à l'essentiel.

Couvrir la toiture

Le toit d'une maison est la partie qui s'échauffe souvent plus rapidement. Pour cela, c'est elle qu'il faut isoler en premier lieu. C'est par l'extérieur que cette isolation thermique se fait. Dès lors que les matériaux sont déjà bien choisis, le spécialiste s'en occupera. Il est à noter ici qu'une seule couche suffit. En effet, posez bien les matériaux (les isolants) sur la toiture. Disposez-les de sorte à ne laisser aucun espace entre les parquets et ajoutez-y un enduit.

Apposer les couches aux planchers

Après l'isolation de la toiture, le travail à faire maintenant se rapporte aux planchers, c'est-à-dire le sol en bois massif. Ici, il y a deux étapes à suivre. Il s'agit d’assurer l'étanchéité à l'air et le collage de l'isolant. Il peut être en laine de verre, en roche ou encore en PSE. De la même manière, vous pouvez utiliser la paille, le chanvre ou la laine de bois (ce sont des matériaux naturels).

L'étanchéité à l'air

L'étanchéité à l'air est première étape de l'isolation thermique des planchers. C'est elle qui vient avant le doublage. Elle consiste à supprimer toutes les jonctions où il peut y avoir des fuites d'air. Pour un résultat optimal, posez une membrane d'étanchéité sur toute la surface des planchers. Ce n'est qu'après cela que vous pouvez passer à la seconde étape.

Le collage de l'isolant

À ce niveau, commence l'isolation des planchers. Posez-les et ajustez-les. Qu'aucun parquet ne dépasse un autre. Si les bouts sont réguliers, vous remarquerez que le collage vous sera facile. D'ailleurs, à l'inverse, une mauvaise disposition des isolants donne un air peu esthétique à la pièce.

Poser les couches des murs

Après la toiture et les planchers, c'est le tour des murs (en bois). C'est la partie incontournable de l'isolation d’une maison en bois. À dire vrai, après la toiture, c'est le second poste de déperdition thermique d'une maison. En ce qui concerne le travail à faire, posez d'abord l'isolant contre les murs. Faites alors attention à la paroi pour qu'elle couvre au maximum les ponts thermiques. Passez ensuite votre matière gluante adhésive sur les bords afin de coller les jointes. Ensuite, vous avez la possibilité d'y appliquer une plaque de plâtre.

Certains se contentent de faire l'isolation de leurs murs en une seule couche. Ce qui n'est pas du tout conseillé. Le mieux, si vous voulez véritablement réduire vos factures d'énergie, c'est d'opter pour deux couches. En effet, la seconde couche se pose 4 heures après la première. La procédure de pose est la même que pour la première. Au total, l'isolation thermique d'une maison en bois n'est pas réservée aux bricoleurs. Seuls les spécialistes du métier peuvent vous garantir le confort escompté.

Post Comment